A l'ombre du cerisier

forum convivial sur les mangas en général
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grenadier - Hohoemi no Senshi

Aller en bas 
AuteurMessage
djino
Chérubin
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 43
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Grenadier - Hohoemi no Senshi   Lun 28 Mai - 0:50

Grenadier - Hohoemi no Senshi (La Senshi souriante)




L'histoire :

Grenadier est un anime très particulier sur le monde féodal à un moment de l'histoire où les armes font leur apparition au Japon (Enfin rien n'est précisé que ce soit le Japon. On suppose donc un pays asiatique).

Les experts de l'utilisation des armes à feu sont appelés les Senshi. Ceux sont des as de la gâchette qui ont ni foi ni loi tels de vrais bandits.

Dans ce monde qui est la proie de violents senshi, une femme, nommée Tendou Rushuna, qui a suivi l'enseignement de l'Impératrice elle-même, est envoyé par cette dernière afin de visiter les nations qui composent le pays et de transmettre son savoir au peuple : "Un sourire vaut mieux que la mort". Elle compte ainsi rétablir la paix dans le pays sans faire usage de son arme, juste en enlevant le désir de combattre à ses ennemis

Dans sa quête, elle rencontrera Kojima Yajirou, un samurai surnommé le "Tigre de l'arrière-garde" qui hait les armes a feu, et donc les senshi, et qui faisait parti jadis d'un groupe pronant la révolution contre l'Impératrice. Ainsi que Mikan, une orpheline spécialisée dans les ballons de baudruche.

Mais les choses vont vite se compliquer... notamment dès l'apparition d'un ennemi assez mysterieux : le clown.







Mon avis :

Bon le premier mot qui me vient à l'esprit c'est "original". Le mélange samourai/armes a feu (et meme un peu médiéval fantastique, puisque dans quelques épisodes on voit certaines machineries et armes assez impressionnantes) est peut-être un peu déroutant, mais on s'y fait très bien et il n'est pas difficile de rentrer dans cet univers

On plonge donc bien dans l'histoire de cette Senshi. On suit sa quete, qui suit son fil au cours des épisodes. L'histoire est assez légère (Pour 12 épisodes, il ne faut pas s'attendre a quelque chose de très profond) mais il y a quelques rebondissements et elle suffit bien pour nous tenir scotchés devant l'écran. Les épisodes ne sont donc pas indépendants et c'est bien une seule et même histoire complète.

Au début c'est vrai qu'il faut attendre que l'histoire se mette bien en place. Le premier épisode par exemple, va présenter les deux principaux héros : Rushuna et Yajiru, et laisse supposer que chaque épisode sera different et proposera une aventure bien distincte. Mais au bout de 3/4 épisodes on verra que l'histoire se met bien en place et qu'il y a donc une vraie intrigue globale (Ce n'est d'ailleurs que plus tard que l'on comprendra le sens du titre "Grenadier").

On regrettera juste le thème principal un peu bateau style "Faites l'amour, pas la guerre", mais il ne faut pas s'arreter a ca. Comme je l'ai écrit, 12 épisodes c'est peu et l'intrigue est suffisante pour que la série soit attirante a regarder Very Happy

Au niveau des graphismes c'est très beau. Je dirait meme que c'est hallucinant. cheers Les personnages sont très bien dessinés et les décors sont superbes. Il est donc déjà plaisant de regarder cet animé, rien que pour le côté visuel.

La musique est parfaite. J'ai bien aimé les génériques de début et de fin. Mais ce qui surpend le plus ce sont les musiques lors des phases de combat, un mélange de musique facon western et d'electronique. Ce qui colle parfaitement a l'univers de cette spécialiste des armes a feu qui se bat avec son revolver

D'ailleurs à cette ambiance "western" il faut rajouter le fait que le format choisi n'est pas le 4/3 (dimensions d'un écran standard) maisw celui du 16/9 qui correspond mieux à l'ambiance "film". En gros c'est un bel hommage aux westerns Very Happy avec l'héroine, la bande son, le format choisi, tout ca transposé dans un univers médiéval

Pour parler des combats il sont très bien rythmés, assez impressionnants, surtouts ceux du 12ème épisode, qui n'ont rien a envier aux films de John Woo. De ce coté là c'est aussi une réussite.



Bon parlons des personnages maintenant. Il faut avouer qu'ils ne sont pas super charismatiques. Surtout au début, mais au fil des épisodes on apprendra à les connaitre petit a petit, ce qui améliorera la chose.

Kojima Yajiru au début reste assez effacé, suivant un peu comme un toutou Rushuna, qui est la vraie héroine. Mais il prendra un peu de galon vers la fin et on commencera a mieux le connaitre a partir du milieu de la série, son histoire passée recoupant avec l'histoire globale

Rushuna est l'héroine, le point principal c'est qu'elle est quand meme jolie a regarder. Mais c'est vraie qu'elle fait un peu niaise, avec ses sourires et sa volonté de ne pas vouloir se battre (quoique ... à chaque fois elle finit par sortir son arme Laughing ).

La seule chose un peu dérangeante c'est sa plastique, puisque les créateurs ont jugé bon de lui faire un bonnet au moins 120G Shocked ...

... Mais bon, le coup de l'héroine blonde bimbo c'est assez rare... et au moins comme ca ils sont allé au bout de leur idée.
Et puis, vu comment elle recharge son arme, ce n'est pas étonnant... En fait elle a des balles cachées dans son soutif'. Pour recharger son revolver, elle les fait voler et les attrappe au vol. Et vu le nombre de fois qu'elle se bat, c'est pas étonnant qu'elle ait 4 kilos de munitions de planquées, ce qui expliquerait la taille énorme de sa poitrine Laughing

Les personnages sont quand même assez stéréotypés... mais on les trouve sympatiques et attrayants Smile Ca correspond en fait bien a l'esprit de cette série : un petit animé sans trop de prétention, si ce n'est celui de nous faire passer un bon moment

Sinon au niveau de l'humour j'ai bien aimé. Il y en a ni trop ni pas assez et c'est assez distrayant Very Happy

En conclusion c'est à voir donc, mais sans en attendre des merveilles pour le scénario ou la profondeur des personnages. Juste pour passer un bon moment sans se prendre la tete, dans un univers très particulier, très rafraichissant et très bien rendu.

Perso j'aime bien cette ambiance de mélange entre les samourais, le western et l'héroic fantasy. Et quand on y rajoute une très belle réalisation et une musique parfaite, on peut passer outre un scénario un peu léger. Je me suis bien amusé pendant les 4 heures totales. Dommage qu'il n'y ai pas de suite Sad


Voilà pour mieux vous faire une idée la vidéo du générique :

https://www.dailymotion.com/relevance/search/grenadier/video/xjo5o_grenadier-opening

Et un lien musical, (toutes les musiques principales sont sur coucoucircus) :

http://www.coucoucircus.org/ost/generique.php?id=435

Comme vous le voyez au début de la vidéo du générique, ou à l'écoute de la musique, l'inspiration "western" est très présente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkshine
Chérubin
avatar

Nombre de messages : 189
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Grenadier - Hohoemi no Senshi   Ven 15 Juin - 22:40

Donc comme je l'ai dit dans ta présentation, j'ai apprécié cet anime qui me fait pensé a samourai deeper kyo pour ce coté lien entre 2 temps: ici arme à feu et épée. Par contre étant du sexe féminin, je trouve absurde cest, comme tu le dit, 4 kg de plomb qu'elle trimballe dans son bonne incaculable (elle aurait du se faire opérer dans la réalité avec une telle poitrine pour pouvoir vivre) pour recharger son arme: absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Grenadier - Hohoemi no Senshi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grenadier: Hohoemi no Senshi (Grenadier)
» aide débutant grenadier 1er empire
» Grenadier aux champignons (1:35)
» Grenadier Guards Drummer Crimea, 1854
» [Hat]"Grenadier de ligne français"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre du cerisier :: Les mangas - les manwas :: Animes-
Sauter vers: